Un cancer est apparu sans mutation de l’ADN

Rédigé le 21/05/2024


L’origine des cancers communément admise est due à l’accumulation de mutations dans l’ADN entrainant le dérèglement de certains gènes et les cellules détraquées prolifères pour former la tumeur.

Des chercheurs ont montré qu’il pouvait obtenir un cancer sans mutation d’ADN. Cette expérience a été faite sur une tumeur dans l’œil de la drosophile.

Il est connu que différentes molécules provoquent des cancers sans altérer l’ADN. On sait que l’arsenic a faible dose est cancérigène alors qu’il n’est pas mutagène à ces doses. Mais il peut entrainer des dérèglements épigénétiques* dans nos cellules. D’autres molécules seront étudiées, le bisphénol A, les PFAS (produit organofluoré) … confirmant ce dérèglement épigénétique.

*Epigénétique : modifications transmissibles et réversibles de l’expression des gènes sans changement de la séquence ADN

Ces expériences menées sur la drosophile devront être confirmées sur la souris puis l’être humain.